Il y a quelques semaines (je suis très en retard de blog!), Violette de Canalblog nous a conviées à l'avant première de Rebelle, le dernier né des Studio Pixar Disney.

Il s'agissait d'une sortie mère-fille, les relations mère-fille étant un des thèmes centraux du film.

Le film, c'était top, trop génial même comme dirait ma fille. Moi aussi j'ai adoré. J'ai d'abord été bluffée par la prouesse technique, la grandiosité des décors, la fluidité des personnages. Bref, j'en ai pris plein les mirettes. Ma belette un peu moins, rapport au fait qu'elle a passé une partie du film les yeux fermés derrière ses lunettes 3D en se bouchant les oreilles.

Parce que Rebelle, c'est pô un film de midinettes  : y'a de l'action en veux-tu en voilà, du bruit, des bagarres et de l'humour. Tout ce qu'on aime.

Et puis il y a le conflit mère fille. La mère, Elinor (elle a de trop beaux cheveux hein maman...),  pousse sa fille au mariage par respect pour la tradition et surtout pour maintenir la paix dans le royaume. La fille, Mérida (elle a de trop beaux cheveux hein maman....), qui refuse que l'on décide pour elle de son destin, fera tout pour changer sa mère, ou du moins la faire changer d'avis.

Dans le film, on est forcément, dans le feu de l'action, du côté de la fille. Ben oui, quoi, on a de la morale nous, pis c'est archaîque de vouloir marier sa fille de force non? Soyons modernes, respectons le droit des enfants à s'exprimer et à choisir ce qu'ils font dans la vie. Mérida a raison, mille fois raison de tenir tête à sa mère.

1035892_rebelle

 

Non?

Si, voyons, mais ce qui s'applique à Merida ne s'applique pas forcément à MA fille..... et quand je décide qu'elle doit bien travailler à l'école pour avoir plus tard un bon métier, dois-je  supporter de m'entendre rétorquer que de toutes façons elle sera cavalière ?

Non !

Si?

Je suis une mère moderne pourtant, alors, pourquoi je m'énerve plus souvent qu'à mon tour et j'exige (ou plutôt j'espère) d'être obéie quand je donne un ordre raisonnable du genre "va te brosser les dents " ou "arrête d'essayer d'étrangler ton frêre". D'après Erin, son destin serait beaucoup plus beau si Noël n'existait pas....

Mais la mère moderne et abreuvée de littérature et de principes de pédo-psychiatres que je suis continue de tempêter, d'inculquer et d'exiger : ton destin ma fille sera de manger avec une fourchette plutôt qu'avec tes doigts, de moucher ton nez et de dire bonjour à la dame.

Tyran je suis, tyran je resterai, rongée certes parfois par la culpabilité, mais dans le fond convaincue de faire pour le mieux.

 

Un peu comme la mère de Mérida quoi...

 

Ouais...... même si ma belette n'a que bientôt 8 ans alors que Mérida doit en avoir 15 ou 16.

Mais je dois dire qu'il y a quand même un petit air de ressemblance non ??

 

Rebelle-Affiche-Promo-Mai-02

P1040605bis

;o)

Si ce n'est déjà fait, courrez le voir, on formera ensuite un club de mères parfaites !!