Y'a des semaines, où tu ferais  mieux de ne pas te lever le matin.

Mais bon, comme t'as pas des masses le choix, tu te lèves quand même, l'oeil collé, la démarche gracieuse et tu vas faire des poutous pourrir tes mômes avec ton haleine de chacal à tes chouchous pour les mettre dans l'ambiance de ce beau jour nouveau qui se lève. Tu constates que ton mulot est chaud. La journée commence bien. Zou, un coup de médoc, et tu replantes le mouflet devant sa Wii ; moi à 38,5°, je serais mourante, lui, il se poile et veut tuer plein de gens avec une épée.

Vas-y mon fils, c'est ça la positive attitude.

Tu titubes jusqu'à la salle de bain, et tu prends ta douche histoire de sentir bon de dessous les bras.

Le hic, c'est que pour prendre ta douche, faut enlever le pijou, ce qui te laisse seul et sans défense devant le miroir de la salle de bain. Tu savais déjà que t'avais plus 20 ans, mais sous la lumière néon, tu constates que même si tu toi tu savais déjà, les autres y doivent forcément savoir aussi quand ils te croisent dans la rue. Y'a pas ça s'affaisse un peu de partout, ça s'enrobe un chouïa et pour couronner le tout, ça fripe un poil aux endroits de part où tu rigoles ou tu fais les gros yeux.

Pffff.....

Stratégiquement parlant, le truc à faire serait de retourner se coucher. Peut-être que 12 heures de sommeil en plus effaceraient qq années mois jours au tableau.

 

Mais non, au lieu d'écouter la voix de la raison, et quitte à être toute nue, tu montes sur la balance.

+ 2 kg au compteur.

D'où ki viennent ceux là.....

Le poids de toute la misère du monde de ces deux kilos sur les épaules, tu finis par te laver t'habiller et même, si, si, même mettre un chouia de rose aux joues.

Tu te sens un peu plus toi-même .......

 

Moi : Salut les chouchous, je vais au travail !!

Le mulot : même pas vrai, tu vas au boulot !

Un peu illuminée par ces petits mots, je vais au boulot. J'allume mon ordinateur, qui me fait gentiment la conversation :

"Windows ne peut démarrer pour cause de problème inconnu. Voulez vous réparer"

C'est un peu rhétorique comme question, donc je clique sur le bouton "Réparer" même si instincto, là, tout de suite, j'aurais plutôt envie de passer l'ordinateur par la fenêtre. Mais bon la fenêtre c'est une vitrine de deux mètres de long, ça ferait désordre et je  risquerais de mettre du verre plein partout.

Moisi comme plan.

Mieux vaut faire confiance à M. Windows, qui, rendons à César etc. etc. redémarre poussivement après vingt minutes. Sauf que du coup c'est Firefox qui refuse obstinément de fonctionner.

 

I Love la technique.

 

Bon il est dit que je ne surferai pas sur le net aujourd'hui, autant bosser.

Allumons l'imprimante, faut que j'imprime des étiquettes. L'imprimante semble HS. Rien ne s'allume. Je débranche, je rebranche. je trifouille. Je jure abondamment, ce qui reste sans effet sur l'imprimante, pas impressionnée pour deux sous.

S*******e de machine de m***e !

Un coup de fil chez Surcouf me confirme que la garantie n'est que d'un an et que donc ma merveille de technologie âgée de 18 mois n'est plus sous garantie.

Bon.

Appelons les braves gens du service après vente HP pour savoir ce que je peux faire pour mon imprimante moribonde.

0 825 ... ... ...

Une voix sucrée m'informe qu'après le bip, je vais écouter du Vivaldi à 0,15 € la minute pendant un bon bout de temps.

C'est joli, Vivaldi. Un peu cher, mais joli.

Une fois le bon bout de temps écoulé, un gentil M. HP décroche et me demande le n° de série du malade. Chuis balèze, j'avais prévu le truc : le numéro est prêt, là sur mon bout de papier. Sauf que le n° de série ne correspond à rien dixit le môssieur. Le môssieur va donc chercher à comprendre et me demande de patienter. Je patiente donc, encore un gros bout de temps à 0,15 € la minute.

Mais il ne sera pas dit que j'ai attendu en vain, mon interlocuteur a une explication : j'ai une imprimante jet d'encre et j'ai appelé le numéro dédié aux imprimantes Laser. Purée, je suis impressionnée : c'est pointu le service après vente chez HP!

Qu'à cela ne tienne, j'appelle le numéro dédié aux imprimantes jets d'encre, je parfais encore un peu ma culture musicale et je tombe cette fois ci sur une demoiselle HP à qui j'explique mon problème : mon imprimante ne s'allume plus.

Mlle HP : Votre imprimante est-elle branchée?

Moi : Voui, voui. Elle est branchée, hier elle fonctionnait et aujourd'hui c'est comme si le courant ne passait plus. Je me demande si ce n'est pas un problème d'alimentation.

Mlle HP : Ahhhhh, ça c'est seulement le technicien qui pourrait le dire.

Moi : euh, oui, certainement. je voulais vous demander la liste des réparateurs agrées chez qui je pourrais faire vérifier mon imprimante.

Mlle HP (presque outrée par l'aspect hautement fantaisiste de ma requête) : Ah mais il n'y a pas de réparateur agrée chez HP.

Moi : mais comment fait-on pour réparer un appareil qui n'est plus sous garantie?

Mlle HP : Nous pouvons vous proposez un échange payant.

Moi  : gné??

Mlle HP : ....

Moi : en quoi ça consiste un échange payant?

Mlle HP : Vous nous renvoyez votre imprimante et nous vous l'échangeons contre paiement.

Moi (qui aime bien qu'on me prenne pour une cruche, mais que bon je passe déjà une journée un poil pourrie alors faudrait voir à pas pousser mémé dans les orties ) : mais c'est complètement idiot comme système. Si vous ne réparez pas les imprimantes, autant que j'aille en magasin en acheter une neuve plus perfectionnée (au bout de 18 mois le matériel info est semble-t-il déjà obsolète...) et je m'économiserai les frais de port qui doivent coûter bonbon vu le poids du bestiau que j'ai à vous renvoyer !!!

Mlle HP (docte) : avec l'échange payant, votre imprimante vous coûtera quand même un peu moins cher qu'en magasin.

Moi : Ah, bon. Mais moins cher de combien??

Mlle HP : Ça je ne peux pas vous dire. C'est le technicien qui vous le dira si vous choisissez de faire un diagnostic téléphonique.

Moi : Au téléphone il ne va pas pouvoir diagnostiquer grand chose : la machine ne s'allume pas DU TOUT. Il n'y a pas de message d'erreur ou quoi que ce soit... mais allons-y gaiement pour le diagnostic!

Mlle HP : C'est 20 €.

Moi  : Je vais payer 20 € juste pour savoir combien me coûterait une imprimante de remplacement si j'opte pour l'échange payant????

VOUS VOUS FOUTEZ DE MOI ?????

Mlle HP : Non Madame, c'est la procédure.

 

2_colere

 

J'ai été polie, j'ai dit au revoir.

 

Et j'ai fait le calcul : cela m'aura coûté 3,75€ de savoir qu'il aurait fallu que j'en débourse 20 € de plus pour savoir que j'allais économiser 20 € en payant 480 € une imprimante qui neuve en valait 500 €.

 

Heureusement j'ai un mari, dont les services sont gratuits : il a testé le transfo de l'imprimante, diagnostiqué que le bidule était mort, en a recommandé un neuf sur le site des pièces détachées HP et pour la modique somme de 13,95, l'imprimante a été réparée.

 

Pour conclure, si je dois un jour changer d'imprimante, je ne rachèterai pas une HP.... mais je crois que je vais garder le mari !! ;o))